Le jardinage est une activité qui vous permet d’être en contact direct avec la nature, même à partir de chez vous. De nombreuses études mettent en lumière les bienfaits du jardinage sur la santé physique et mentale des amateurs de verdure. Si vous désirez vous délasser dans votre jardin en compagnie de vos plantes, retrouvez ici quelques conseils pour réussir vos plantations à tous les coups, même si vous croyez ne pas avoir la main verte !

Les bienfaits du jardinage :

Il a été scientifiquement reconnu que le jardinage a de nombreux bienfaits sur la santé. Consacrer un petit coin dans sa terrasse ou dans une parcelle de jardin, s’avère être un excellent moyen pour se ressourcer en s’occupant des plantes.

Parmi les bienfaits du jardinage on peut citer :

  • Le renforcement de la confiance en soi,
  • La prévention des maladies neurologiques. Dans ce cas on parle de l’hortithérapie ou la thérapie par les plantes,
  • La réduction de la pression artérielle par une activité physique douce,
  • Le renforcement du sentiment de bien-être durant le jardinage …etc.

Au vu de ces différents avantages du jardinage, il est vivement recommandé d’avoir quelques petites plantes chez-soi, aussi bien dans un jardin, une terrassa ou sur un balcon.

Quelques conseils pour bien jardiner son potager :

Si vous avez la chance d’avoir un jardin pour créer votre propre potager, retrouvez ici quelques conseils à même de vous aider à réussir la culture de vos fruits et légumes, et pourquoi pas, réaliser quelques économies.

  1. Pensez à cultiver une surface que vous pouvez gérer. De manière générale, un potager de 30 m² est une bonne solution, ne serait-ce que pour débuter.
  2. Vérifiez le PH de votre sol ainsi que sa texture. Afin de connaître votre sol, vous pouvez procéder à une analyse de votre terreau.
  3. Désherbez votre potager manuellement ou en utilisation des motoculteurs. Notez qu’il est déconseillé d’utiliser les désherbants chimiques sur une terre où vous plantez des produits destinés à la consommation,
  4. Préparez toujours votre sol avant toute semence,
  5. Pensez à adopter l’astuce du ” faux semis ” afin de faire ressortir les plantes sauvages et obtenir un sol parfaitement propre,
  6. Choisissez des plantes adaptées à la nature de votre sol, au climat ainsi qu’à l’exposition au soleil de votre potager.
  7. Si vous débutez, penser à opter pour des plantations faciles et des légumes dont la croissance est relativement rapide.
  8. Choisissez le bon moment pour semer vos plantes.

Enfin, pensez toujours à utiliser de la paille au pied de vos plantes afin de les protéger de l’évaporation de l’eau contenue dans le sol. De la sorte, vous serez en mesure de réduire l’arrosage et l’assurer à une fréquence régulière.

Voulez vous continuer la partie ?